Archive | Divers RSS feed for this section

2011

3 Jan

Je vous souhaite à tous une bonne année 2011 et vous remercie pour votre fidélité.

by B-82

(image empruntée à B-82 que vous pouvez retrouver sur deviantart.com)

Publicités

« Jack-o-lantern », légende de Halloween.

31 Oct

« Voici Halloween, voici Halloween,
Les citrouilles vont mourir de trouille… »

C’est cette nuit qu’a lieu la fête d’Halloween. La tradition veut que les enfants revêtent leurs déguisements les plus sombres, de l’affreuse sorcière, au vampire assoiffé, et sonnent aux portes pour demander des friandises: « Trick or treat! » (« Des bonbons ou un sort! »).
Mais ne vous attendez pas à ce qu’on sonne à votre porte, la tradition est bien anglo-saxonne, et Halloween est principalement fêtée en Irlande, en Grande-Bretagne, et aux Etats-Unis, où elle a été importée au XIXème siècle.
Les origines se veulent celtiques et sont bien lointaines… Halloween a traversé les siècles et son nom actuel est une contraction de « All Hallows Eve », qui signifie « le soir de tous les saints », soit la nuit qui précède la fête chrétienne de la Toussaint.

Le symbole principal de la fête d’Halloween est la citrouille, sortie tout droit de la légende irlandaise de « Jack-o-lantern », que je vais vous compter…

Il était une fois… Jack, maréchal-ferrant irlandais, homme méchant, avare et ivrogne, qui attablé dans une taverne la nuit tombante, vit apparaître le Diable en personne, venu lui réclamer son âme…
Sur le point d’accepter le pacte, Jack demanda au Diable de lui offrir un dernier verre, avant son départ pour l’Enfer. Aussitôt dit, que le Diable se transforma en pièce de six pences afin de payer le tavernier, et aussitôt Jack l’attrapa et la glissa dans sa bourse.
Le Diable emprisonné dans la bourse,  ne pouvait point se transformer, car elle contenait une croix, faite d’argent. Jack accepta de libérer le Diable à la  seule condition qu’il lui accorde dix ans de plus à vivre.
Dix années passèrent… sur une route de campagne Jack rencontra le Diable, venu réclamer son dût. Jack demanda au Diable  une dernière faveur: lui cueillir une pomme. Le Diable grimpa à l’arbre, et Jack s’empressa de graver à l’aide de son couteau, sur le tronc de cet arbre, une croix. Voilà le Diable emprisonné à nouveau… Le Diable fit alors la promesse de ne plus poursuivre le maréchal-ferrant, qui effaça la croix qu’il avait gravé.
Lorsque Jack mourut, ayant été un homme mauvais, l’entrée du Paradis lui fut refusé. Il se rendit alors aux portes de l’Enfer. Le Diable lui rappela la promesse qu’il lui avait faite…  il lui remis cependant un morceau de charbon ardent, pour éclairer son chemin, que Jack plaça dans un navet, pour que jamais il ne s’éteigne.
Depuis ce jour, Jack est condamné à errer éternellement entre l’Enfer et le Paradis… Il apparaît chaque année, le jour de sa mort, Halloween.

Pour commémorer la légende de « Jack-o-lantern », on plaçait la nuit d’Halloween,  une bougie dans un navet, qui fut remplacé par une citrouille, que l’on creuse et où l’on découpe un visage, avant d’y placer une bougie.

Happy Halloween!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Top-publicité

23 Août

Je prends les transports en commun pour circuler, notamment le bus. Placardée dans l’arrêt il y a toujours une affiche publicitaire. Autant certaines me laissent de marbre, autant certaines m’emballent carrément!
Je ne vous apprends rien, nous sommes envahis par les images… Elles ne fonctionnent pas toutes – de toute manière elles ont chacune leur cible!
Voici trois campagnes publicitaires qui m’ont fait réagir et que je souhaite partager avec vous:

Commençons par la plus choc! « Venez comme vous êtes », c’est le slogan de Mac Donald’s, qui invite le tueur du film Scream sur son affiche… Glaçant!


Le message est clair, chez Mc Do, on vous accepte tel que vous êtes. En l’occurrence ici, un serial killer. Qui se cache derrière le masque du tueur?

Sur cette affiche, le tueur n’est pas armé d’un couteau (pas besoin de couverts pour manger un burger!), mais d’un téléphone, ce qui nous renvoie directement au jeu téléphonique entre le tueur et la première victime  Casey,  jouée par Drew Barrimore,  dans le  premier volet de la saga Scream (1996).
Sa victime? Derrière lui, une jeune femme au téléphone, à l’air plus qu’inquiète…
Le discours sécuritaire actuel va à l’encontre de cette publicité. Mais je pense vraiment qu’il ne faut pas la prendre au premier degrès. La cible visée est l’adolescent, ou celui qui n’en est plus un et qui a été marqué par ce film lors de sa sortie (moi!).
Pour les fans du genre, le quatrième volet de la saga Scream est actuellement en préparation. Cette fois-ci, le tueur s’en prend à la cousine de Sydney Prescott, Jill et à ses amis.

Revenons à plus candide… La nouvelle campagne publicitaire pour la mini Chupa Chups, présente Barbie en plan rapproché (oui, oui, tout de rose vêtue, bien entendu) une sucette dans la bouche.

Barbie est une figurine transgénérationnelle par excellence, nos mamans ont connu la poupée, et nos petites soeurs aussi. Et Chupa Chups aussi… Les deux marques ont vu le jour à la fin des années 50 et les voir associées dans une campagne publiciatire ne pouvait que plaire au public.
Le produit: la Chupa Chups, revue en version mini. Une mini-sucette pour  des mini-personne, les enfants. Simplement.

La campagne publicitaire Evian vous n’avez pas pu la louper!

La saga des bébés est de retour, après les bébés nageurs, les bébés à rollers, 9 photographies d’hommes et de femmes de tous âges, qui portent un tee-shirt avec un corps de bébé, une bouteille d’Evian à la main, ou à la ceinture. 9 têtes qui se posent sur ce corps de bébé!
Le slogan, toujours le même, « Live young » (« Vivons jeune »). L’idée est que le renouveau passe par l’eau, qu’Evian est source de jeunesse, et que la jeunesse c’est, plus qu’une question d’âge, un état d’esprit. « Baby inside ».
Le tee-shirt en question est en vente en exclusivité chez Colette et sur son site internet.

Et vous, ces campagnes de publicités vous font-elles réagir?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ecocup: le verre réutilisable.

24 Mai

Dimanche 23 mai 2010: 5ème édition du NL Contest, l’évènement glisse de Strasbourg, regroupant riders de 15 nationalités et cultures urbaines.

Dimanche 23 mai 2010: Marathon Rock au MolokoKlub (à Haguenau, non loin de Strasbourg, pour celles et ceux qui ne sont pas de la région), avec concert de l’excellent groupe rock’n’roll strasbourgeois, Los Disidentes Del Sucio Motel.

Qu’ont ces deux événements en commun: j’ai consommé mes boissons dans des verres réutilisables. Les deux associations organisatrices prennent en compte l’aspect environnemental de leurs manifestations, en diminuant les déchets, et par la même en sensibilisant leur public au tri, et à l’écologie.

Leader sur ce marché: Ecocup Distribution. Je vous explique tout ça. L’Ecocup c’est ce verre réutilisable, qui permet de réduire les déchets, en passant du jetable au réutilisable.

Selon l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie, la production d’ordures ménagères à doubler, en France, en l’espace de 40 ans: emballage, sur-emballage, sacs plastiques, publicité papier (à ce propos un autocollant Stop Publicité ça ne vaut pas une fortune, à coller sur la boîte aux lettres) etc…. Les choses ne vont pas trop en s’arrangeant, alors si l’on peut faire un simple geste pour améliorer les choses, autant le faire , changer quelques habitudes et consommer autrement, de façon plus éco-responsable, être acteur du développement durable! L’utilisation des gobelets réutilisables permet de diminuer de 80% le volume des déchets sur un événement, wow!

Comment cela fonctionne: chaque gobelet est consigné. L’utilisateur paie 1 euro et se voit remettre un gobelet (costaud le gobelet, c’est pas celui de la machine à café), qu’il peut rendre à tout moment afin de récupérer sa caution. Ou, l’utilisateur peut conserver son verre réutilisable et recyclable (bien entendu, les choses ne sont pas faites à moitié), et ainsi, comme dans mes placards, il développera une collection d’Ecocups, en souvenir des manifestations auxquelles il a assisté (Eurockéennes, ou le principe est mis en place depuis plusieurs années, etc…).

Gageons que l’on croisera ce verre réutilisable dans tous les grands festivals musicaux de cet été.

Pour plus d’informations, allez faire un tour sur www.ecocup.fr.

Rendez-vous sur Hellocoton !