« Jack-o-lantern », légende de Halloween.

31 Oct

« Voici Halloween, voici Halloween,
Les citrouilles vont mourir de trouille… »

C’est cette nuit qu’a lieu la fête d’Halloween. La tradition veut que les enfants revêtent leurs déguisements les plus sombres, de l’affreuse sorcière, au vampire assoiffé, et sonnent aux portes pour demander des friandises: « Trick or treat! » (« Des bonbons ou un sort! »).
Mais ne vous attendez pas à ce qu’on sonne à votre porte, la tradition est bien anglo-saxonne, et Halloween est principalement fêtée en Irlande, en Grande-Bretagne, et aux Etats-Unis, où elle a été importée au XIXème siècle.
Les origines se veulent celtiques et sont bien lointaines… Halloween a traversé les siècles et son nom actuel est une contraction de « All Hallows Eve », qui signifie « le soir de tous les saints », soit la nuit qui précède la fête chrétienne de la Toussaint.

Le symbole principal de la fête d’Halloween est la citrouille, sortie tout droit de la légende irlandaise de « Jack-o-lantern », que je vais vous compter…

Il était une fois… Jack, maréchal-ferrant irlandais, homme méchant, avare et ivrogne, qui attablé dans une taverne la nuit tombante, vit apparaître le Diable en personne, venu lui réclamer son âme…
Sur le point d’accepter le pacte, Jack demanda au Diable de lui offrir un dernier verre, avant son départ pour l’Enfer. Aussitôt dit, que le Diable se transforma en pièce de six pences afin de payer le tavernier, et aussitôt Jack l’attrapa et la glissa dans sa bourse.
Le Diable emprisonné dans la bourse,  ne pouvait point se transformer, car elle contenait une croix, faite d’argent. Jack accepta de libérer le Diable à la  seule condition qu’il lui accorde dix ans de plus à vivre.
Dix années passèrent… sur une route de campagne Jack rencontra le Diable, venu réclamer son dût. Jack demanda au Diable  une dernière faveur: lui cueillir une pomme. Le Diable grimpa à l’arbre, et Jack s’empressa de graver à l’aide de son couteau, sur le tronc de cet arbre, une croix. Voilà le Diable emprisonné à nouveau… Le Diable fit alors la promesse de ne plus poursuivre le maréchal-ferrant, qui effaça la croix qu’il avait gravé.
Lorsque Jack mourut, ayant été un homme mauvais, l’entrée du Paradis lui fut refusé. Il se rendit alors aux portes de l’Enfer. Le Diable lui rappela la promesse qu’il lui avait faite…  il lui remis cependant un morceau de charbon ardent, pour éclairer son chemin, que Jack plaça dans un navet, pour que jamais il ne s’éteigne.
Depuis ce jour, Jack est condamné à errer éternellement entre l’Enfer et le Paradis… Il apparaît chaque année, le jour de sa mort, Halloween.

Pour commémorer la légende de « Jack-o-lantern », on plaçait la nuit d’Halloween,  une bougie dans un navet, qui fut remplacé par une citrouille, que l’on creuse et où l’on découpe un visage, avant d’y placer une bougie.

Happy Halloween!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :