Toy Story 3

19 Juil

Quoi de mieux à faire un mercredi 14 juillet qu’une petite session cinéma. Mais pas pour aller voir n’importe quoi… Et oui, mercredi est sorti sur nos écrans le troisième volet des aventures de Woody, Buzz l’Eclair et cie en direct du coffre à jouets: Toy Story 3.

C’est en 1995 qu’on a découvert la joyeuse bande de jouets dans Toy Story, premier long-métrage d’animation entièrement en images de synthèse des studios Pixar. De ce que j’ai pu lire, notamment dans Directsoir n°802, Woody et Buzz sont à Pixar, ce que Mickey est à Disney. Le succès de Toy Story a permis à Pixar de continuer d’exister, et de nous faire découvrir d’autres belles histoires (Le Monde de Nemo (2003), Là-Haut (2009)…) pour les plus petits… et forcément les plus grands!

Rappelez-vous Toy Story c’est l’histoire des jouets d’Andy, qui dès que celui-ci passe la porte, prennent vie. Woody, cow-boy de son état, est le jouet préféré du petit garçon. Mais voilà, son anniversaire approche et c’est la panique… lequel de ses jouets va être oublié au fond du coffre à jouets, remplaçé par un nouveau venu?
Le nouveau venu en question, c’est Buzz l’Eclair, aventurier d’une galaxie lointaine, qui va faire de l’ombre à Woody, et entraîner la joyeuse bande dans de périlleuses aventures, où ils vont être confrontés au monde extérieur, à l’abominable voisin d’Andy, j’ai nommé Sid, et son affreux chien, pour finir plus soudés que jamais.

Dans le second volet, Toy Story 2, sorti en 1999, Woody est kidnappé par un collectionneur, complètement fou de la série Woody’s Roundup, dont est issu le cow-boy. On découvre de nouveaux personnages: Jessie l’écuyère, le cheval Pile-Poil et le chercheur d’or Papi Pépite.
Woody va prendre la grosse tête… jadis il était une star! Une péripétie en entraînant une autre (Zurg est de la partie!), Woody va devoir décider s’il veut devenir une pièce rare de musée ou s’il veut rejoindre Andy, et ses amis les jouets.

Toy Story 3 est pour moi, sans conteste, le meilleur des 3! J’ai beaucoup ri, j’ai versé un petite larme, cachée à l’abri de la monture des lunettes 3D… Oui, j’ai vu le film en version 3D. Pas d’effets d’objets sortants de l’écran, mais une profondeur de champ qui vous plonge dans le décor: génial!
Venons-en à l’histoire: Andy n’a plus l’âge de jouer à la poupée, il est temps pour lui de partir pour l’université. Mais que va-t-il faire des jouets qui peuplent le coffre à jouets? Plusieurs choix se présentent à lui (il doit vider sa chambre afin que sa petite soeur Molly puisse y établir ses quartiers): le grenier, la garderie, la poubelle.
Andy décide d’emporter Woody avec lui, et un malentendu amène les jouets à la garderie, où les enfants sont de vrais petits monstres… Il va falloir s’échapper de cette vraie forteresse.
Vous allez découvrir qu’un gros ours en peluche rose qui sent bon la fraise, ce n’est pas si tendre que ça, Barbie et Ken dans tous leurs états (et surtout Ken comme vous ne l’avez jamais imaginé) et je n’en dis pas plus, je vous laisse vous rendre dans la salle obscure la plus proche de chez vous pour découvrir toute l’histoire!

« Vers l’infini et au delà! », n’est-ce pas Buzz?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :